Objectif 15 : Maîtrise d'œuvre de l'habitat passif

cheque-eco-energie

maison_pasive

Objectif 15
Seine Ecopolis
45 avenue Robert Hooke
76800 Saint-Étienne-du-Rouvray
Tél. 07 83 95 39 69
  • Construction Rénovation
  • Performance énergétique
  • Tous corps d'état

En 2019 Objectif 15 embauche des équipes chantier

et devient entreprise générale tous corps d’états

spécialisée sur la performance énergétique

Mise en service d’une VMC simple flux hygro B

Le moteur est installé, les gaines sont en places, les bouches aussi. Il n’y a plus qu’à brancher ? Non, le travail n’est pas tout à fait fini. Dans l’installation d’une VMC, il faut vérifier que les débits correspondent à la réglementation et que la machine ne gêne pas au niveau acoustique.

 

 

Retrouvez aussi plus d’information sur ce projet ici.

Les débits réglementaires

La VMC a pour but d’évacuer l’humidité de la maison par les pièces d’eau. C’est aussi l’organe de la maison qui renouvelle la totalité de l’air de la maison et évite des taux de CO2 et de polluants internes trop élevés.

Il faut donc respecter un chemin pour l’air avec des entrées d’air dans les fenêtres des pièces à vivre en complément des bouches d’évacuation dans les pièces d’eau.

Enfin pour assurer une bonne qualité de l’air, il faut respecter les débits réglementaires suivants :

  • Cuisine : 45 m3/h et la possibilité de monter le débit manuellement lorsqu’on fait la cuisine.
  • Salle de bain : 30 m3/h
  • WC, buanderies… : 15 m3/h

Ces débit peuvent être réduit lorsque le logement est suffisamment sec et que nous sommes équipés d’une VMC hygroréglable. C’est le cas ici.

 

VMC simple flux hygroréglables : des réglages difficiles

Le problème que  nous rencontrons souvent, c’est que les caissons de VMC simple flux, pour des raison de coût, sont très simple et n’ont pas de réglages possibles au moteur. Tout l’équilibrage des débits doit donc se faire au niveau des bouches d’extraction…

Et cela peut facilement générer du bruit.

 

Vérification acoustique

Améliorer la qualité de l’air ne doit pas entamer le confort sonore de la maison.

Aussi, à chaque mise en service, nous vérifions aussi le bruit au niveau des bouches et dans les autres pièces.

En dessous des bouches, il ne faut pas dépasser 38 dBA (parfois un tout petit peu plus dans des pièces petites et fermées (WC). L’important, c’est surtout de ne pas modifier l’ambiance sonore des pièces à vivre de la maison.

Par conséquent, il faut aussi mesure le bruit dans les pièces à vivre.

 

Bref, une VMC, ça se règle à chaque installation. même en simple flux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *