Objectif 15 : Maîtrise d'œuvre de l'habitat passif

cheque-eco-energie

maison_pasive

Objectif 15
Seine Ecopolis
45 avenue Robert Hooke
76800 Saint-Étienne-du-Rouvray
Tél. 07 83 95 39 69
  • Construction Rénovation
  • Performance énergétique
  • Tous corps d'état

La Maison Passive – c’est quoi ?

Bandeau-Cartes-de-visite-Site-Internet-Objectif1-1024x25754

Une maison passive (plus généralement et par extension, un bâtiment passif) est caractérisée par une consommation d’énergie extrêmement faible. Notamment en terme de chauffage, les besoins sont si faibles qu’il n’est plus nécessaire d’installer un système de chauffage classique (chaudières, radiateur, poêles). La maison passive est donc aussi appelée « maison sans chauffage ».

Les critères en chiffres

La maison passive répond à une norme thermique européenne nommée « Passivhauss », les critères à remplir sont les suivants :

  • Besoin de chauffage inférieurs à 15 kWh/an/m²

  • Besoin total (électroménager inclus) en énergie primaire : 120 kWhep/an/m²

  • Étanchéité à l’air de l’enveloppe sous 50 Pascales doit être inférieure à 0,6 h-1

  • Confort d’été : température supérieure à 25°C ( = surchauffe) moins de 10 % du temps.

Consommations réelles relevées dans la maison de Quentin Delescluse

Consommations réelles relevées dans la maison de Quentin Delescluse

Ces chiffres peuvent vous paraître un peu obscurs, alors voici une explication un peu plus concrète.

Maison sans chauffage ?

On constate que les besoins de chauffage ne sont pas de 0, mais de 15 kWh/an/m². Alors pourquoi parle-t-on de maison sans chauffage ?

En premier lieu, le chiffre de 15 kWh/an/m² est très inférieur aux consommations classiques :

  • 90 % inférieures aux besoins moyens des bâtiments existants en France.
  • 50 % de moins que la réglementation thermique en vigueur (RT2012).

Par ailleurs, le chiffre de 15 kWh/an/m² est un seuil à partir duquel le bâtiment peut se passer d’un système de chauffage habituel. C’est-à-dire qu’une maison passive peut se satisfaire d’un appoint de chauffe de faible puissance installé sur le système de ventilation.

Système Intégré de ventilation, chauffage et eau chaude dans une maison passive

Système Intégré de ventilation, chauffage et eau chaude dans une maison passive

Passive ?

La passivité n’est pas une expression très appréciée dans notre civilisation. On lui préfère toujours l’activité. Pourtant…

Dans le bâtiment, on distingue :

  • Les éléments passifs comme les murs, les toits, les fenêtres (enfin, maintenant qu’on commence à parler de fenêtres connectées ?…). Ils sont appelés ainsi car ils ne bougent pas et n’ont pas de mise en marche.
  • Les éléments actifs concernent toutes les machines (chaudières, radiateurs, ventilation mécanique…)

Globalement la maison passive, faite tout de même appel à des éléments actifs (ventilation, chauffe-eau). Mais en terme de chauffage, les principaux vecteurs sont passifs :

  • Pour éviter les pertes : isolation très poussée, triple vitrage, étanchéité à l’air de l’enveloppe.
  • Pour chauffer : le premier chauffage de la maison passive est le soleil… Non pas par des panneaux solaires, mais simplement par le fait que la chaleur solaire traverse les vitres et reste piégée à l’intérieur.

fenetres2

Le chauffage simplement par le soleil est communément désigné par le terme : « apport solaires passifs », d’où le nom de la maison passive.

Isolation – Étanchéité – Ventilation : trois piliers du passif.

Comment réaliser un bâtiment passif ? Il y a trois domaines dans lesquels la construction doit être excellente :

  • Isolation : c’est la partie la plus évidente. Une forte isolation permet de limiter les pertes de chaleur.

  • Étanchéité à l’air : On y pense moins, mais même avec une maison bien isolée, s’il y a des fuites d’air, il y a une perte de chaleur au renouvellement.

  • Ventilation : Si la maison est étanche à l’air, y respirer rend son atmosphère toxique. Dans une maison passive, il faut donc soigner le renouvellement de l’air via une VMC (ventilation mécanique contrôlée) double flux. La VMC double flux permet aussi une excellente régulation de l’humidité.

Confortable

Au-delà des critères techniques et énergétiques cités dans les paragraphes précédents, un bâtiment passif est avant tout plus confortable qu’un bâtiment classique. En effet, la bonne régulation de la température et de l’humidité accroît le confort pour une consommation moindre.

Une maison passive, c’est moche ?

Non, l’avantage de la certification passive, c’est qu’il n’y a pas de contraintes architecturales.

On peut construire une maison passive dans toutes les régions, quelque soit la réglementation d’urbanisme. Les formes, les couleurs, les matériaux et les textures sont libres. Seule la performance énergétique compte.

Évidemment, Objectif 15 préfère construire avec des matériaux écologiques plus compatibles avec la philosophie des économies d’énergie.