Objectif 15 : Maîtrise d'œuvre de l'habitat passif

cheque-eco-energie

maison_pasive

OBJECTIF 15
Seine Ecopolis
45 avenue Robert Hooke
76800 Saint-Étienne-du-Rouvray
Tél. 07 83 95 39 69
  • Construction Rénovation
  • Performance énergétique
  • Tous corps d'état

Depuis l’été 2020, Objectif 15 a recentré son activité sur le domaine de la ventilation

N’hésitez pas à nous contacter concernant vos projets de ventilation en neuf et en rénovation

Biogaz

Le biogaz est un gaz (essentiellement du méthane) issu de la digestion (plus scientifiquement fermentation) de matière organique dans un milieu ne contenant pas d’oxygène. Cette fermentation appelée méthanisation se produit spontanément dans la nature dans les marais notamment. Elle se produit aussi dans les décharges.

Lorsqu’on veut récupérer ce gaz pour en faire de l’énergie utilisable, on peut provoquer la méthanisation de manière artificielle et contrôlée dans des digesteurs. En général les matières les plus utilisées pour la méthanisation sont :

  • Les déchets de culture
  • Les boues de stations d’épuration
  • Les déjections animales (fumiers, lissiers)

De manière différente, on commence à récupérer le biogaz qui s’échappe des décharges.

 

Notons que nos déchets (alimentaires, agricoles et autres) ont tendance à méthaniser naturellement. Jusqu’à récemment, on ne récupérait pas ce méthane et on le laissait s’échapper dans l’atmosphère. Il faut avoir à l’esprit que le méthane est un gaz à effet de serre bien plus puissant que le CO2. Par conséquent, le fait de récupérer le méthane de nos déchets et de le brûler est un bienfait à deux niveaux :

  • Il permet à la France d’importer moins de gaz fossile (nous n’en n’avons plus dans notre sous-sol).
  • Bien que la combustion du méthane émette du CO2, le bilan en termes de gaz à effet de serre est bénéfique. En effet remplacer du méthane par du CO2 dans l’atmosphère diminue la quantité (globale) de gaz à effet de serre.

 

Le biogaz peut s’utiliser de plusieurs manières :

  • Production d’électricité sur le lieu de production du biogaz. Ce principe n’est pas le plus pertinent, car la production d’électricité en France est déjà largement décarbonnée.
  • Injection du gaz sur le réseau de gaz de ville. Ce concept est intéressant car il permet de remplacer du gaz fossile importé.
  • Utilisation du gaz comme carburant. Ce procédé est encore peu développé, mais, notamment sur les méthaniseurs agricoles, cela permettrait de diminuer considérablement la facture de fioul des exploitants.

 

Retour au Glossaire

 

Pour info, François Bouffard associé fondateur d’Objectif 15 est aussi directeur général du groupe Vol-V dont l’une des activités principales est la production de biogaz.